Appelez-nous
Itinéraire
Mon profil

Découverte de la Mongolie

Magie des grands espaces sauvages

Découverte de la Mongolie

Magie des grands espaces sauvages

Découverte de la Mongolie

Magie des grands espaces sauvages

Présentation

​Ce voyage exclusif vous emmène aux confins des paysages les plus sauvages de la planète, au cœur de la mythique steppe mongole. Amateurs de grands espaces réjouissez-vous, vous découvrirez des étendues sauvages à perte de vue ainsi que des paysages à couper le souffle.

Logeant en camps de yourtes spécialement aménagées avec un confort tout particulier, vous vous initierez à la vie de la steppe tout en étant choyé(e) par nos hôtes. Ce voyage vous permettra de visiter des sites naturels exceptionnels tels que le désert de Gobi, les montagnes de Zanabazar, la vallée de Khogno Khan celle de l’Orkhon qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Pour la partie culturelle les monastères bouddhistes de Gandan, de Shankh et de Erdene Zöo sont splendides et vibrant de foi religieuse, sans parler de Karakorum, l’ancienne capitale de Genghis Khan qui évoque encore aujourd’hui la puissance passée de l’empire mongol. Bref un voyage passionnant idéal pour les amateurs de vastes étendues de nature et de traditions ancestrales.

Les points forts

  1. Voyage passionnant et itinéraire permettant de découvrir les plus beaux sites de la Mongolie
  2. Logement en camps de yourtes spécialement confortables et charmants
  3. Découverte des traditions des nomades mongols, rencontres avec des habitants de la steppe
  4. Sites naturels exceptionnels : Sweet Gobi, Dune d’Elsen Tasarai, Lac Taraa, Vallée de l’Orkhon, montagne de Zanabazar, Vallée d’Ongii, Désert de Gobi, Dune de Khongor, Gobi Gurvan Saikhan National Park
  5. Sites culturels pleins de magie : monastère de Shanks et de Hamrrin Hriid, Karakorum et monastère d’Erdene Zöo, monastère de Gandan à Oulan Bator
  6. Voyage dans la steppe mongole en véhicules 4X4 tout confort (Lexus) avec guides rangers
  7. Vous découvrirez les vastes espaces les plus inspirants de la planète
  8. Balade en chameaux dans les sables de Gobi et à cheval dans la vallée de l’Orkhon
  9. Observation de la voûte céleste la nuit avec le téléscope du camp Ursa Major
  10. Guide mongol francophone pendant tout le voyage
  11. Accompagnateur du club connaisseur du pays au départ de Genève

Prestations

Notre offre comprend :

  • Vols de ligne directs Turkish Airlines Genève – Oulan Bator – Genève, via Istanbul en classe économique
  • Vol domestique Mongolian Airlines Dalanzadgad – Oulan Bator en classe économique
  • Taxes d’aéroport et de sécurité, franchise de bagage 25 kg par pers.
  • Transferts privés aéroport-hôtel-aéroport à l’arrivée et au départ
  • Circuit privé en véhicule 4X4 (3 pers. par véhicule) tout confort selon programme avec guide mongol francophone
  • Logement dans les hôtels et camps mentionnés au programme en chambre et en yourte double (grand lit ou 2 lits)
  • Pension complète durant le tour (thé vert et eau minérale inclus, boissons sodas et alcools non inclus)
  • Toutes les visites et activités mentionnées au programme
  • Service de guide accompagnateur expérimenté au départ de Genève

Notre offre ne comprend pas :

  • Assurance frais d’annulation & rapatriement (livret ETI du TCS ou équivalent vivement recommandé)
  • Frais de visas par nos soins : émolument entrée Mongolie CHF 90.-
  • Alcool et sodas aux repas (repas inclus eau minérale & thé)
  • Pourboire d’usage aux chauffeurs et au guide

Prix

Prix par pers. chambre double : CHF 4690.-

Tarif membre Premium chambre double : CHF 4390.-

Supplément chambre individuelle : CHF 790.-

Documentation

Itinéraire général

Date du voyage

du 16 au 29 septembre 2020

Participants

Jour 1 – mercredi 16 septembre

Itinéraire : Genève – Oulan Bator

Programme :

  • Départ du vol de ligne Turkish Airlines à 11h25. Arrivée à Istanbul à 15h35. Vol de correspondance Turkish à 18h20.
  • Vol direct sans escale, diner et nuit à bord.

Jour 2 – jeudi 17 septembre

Itinéraire : Oulan Bator – Steppe mongole – Sweet Gobi

Programme :

  • Arrivée à Oulan Bator, la capitale mongole, à 7h45. Accueil à l’aéroport par notre guide et nos chauffeurs puis départ en véhicules 4X4 tout confort et climatisées (Land Cruiser & Lexus) en direction du centre géographique de la Mongolie (4h de trajet plus les arrêts en route). Arrivée au géolodge Out of NowHere, un camp de yourte installé pour la saison au milieu d’une nature préservée, au milieu des buissons de saxaoul, une plante aromatique rappelant le thym.
  • Le camp est situé en bordure des dunes de sable d’Elsen Tasarhai, un paysage étonnant entre désert, refuge des chameaux, et steppe sauvages où pâturent les chevaux, les yacks et les chèvres cachemire.
  • Installation dans le camp et dans vos yourtes offrant tout le confort souhaité, compte tenu de la situation en pleine nature sauvage et intacte.
  • Vous ferez connaissance avec vos hôtes, authentiques pasteurs mongols de la steppe qui s’occuperont également de votre séjour et de vous faire découvrir leurs traditions, leur gastronomie, leurs coutumes, leurs jeux et leur conception de la vie et du temps, beaucoup plus relatifs dans ces vastes espaces que dans notre société occidentale.
  • Vous sympathiserez également avec notre équipe des as du volant, les conducteurs des 4X4, experts de la conduite dans la steppe, sur les pistes de sables, de pierres et le passage des rivières à gué et qui nous accompagneront tout au long du voyage. Diner et nuit au camp de yourtes.

Jour 3 – vendredi 18 septembre

Itinéraire : Khogno Khan – Terre de Gobi

Programme :

  • Réveil avec serviette chaude parfumée aux huiles essentielles livrée au saut du lit, puis petit-déjeuner dans la yourte restaurant.
  • Départ du géolodge pour une chevauchée mythique dans les dunes de sable du désert de Gobi du Centre (Sweet Gobi). Les chameaux sont équipés de selles confortables, vous serez encadrés par des cavaliers mongols émérites, propriétaires de leurs chevaux, qui vous accompagneront pour une balade inoubliable, au rythme du pas chaloupé des véritables chameaux de Bactriane (chameau à deux bosses qu’on ne trouve qu’en Asie centrale).
  • Nous continuerons la balade en s’invitant chez des nomades. Nous ferons connaissance de la famille dans leur yourte. Notre guide mongole (également traductrice) vous expliquera les nombreuses traditions liées à la yourte. On vous initiera aux traditions locales, allumage du poële, préparation des buuz, traite des bêtes avec femmes et enfants.
  • Les mongols transforment le lait des différents animaux qu’ils élèvent (juments, yaks, chèvres)  et vous feront goûter aux produits qu’ils élaborent (fromage, yaourt, boissons nationale à base de lait de jument fermenté), qui se conservent et assurent leur subsistance tout au long de l’année. Retour au camp pour le déjeuner.
  • Continuation de la journée en exploration des environs et passage par le lac Taraa, lieu d’observation de la faune et de la flore mongole. Le lac est notamment un site de séjour d’espèces migratrices telles les grues, bernaches et oies sauvages.
  • Continuation pour les contreforts de la montagne Khogno Khan et visite du monastère d’Erdene Hamriin Khiid, site sacré autrefois occupé par des centaines de moines bouddhistes et qui fut détruit par les soviétiques, qui n’ont laissé que des ruines. La voie d’approche se fait par une piste sur la steppe sableuse, zigzaguant entre des rochers granitiques comme sculptés par un artiste géant. Un trajet de toute beauté jusqu’au site au pied de la montagne. Visite du site naturel et historique du monastère, dans son écrin minéral de toute beauté.
  • A la suite de la petite randonnée jusqu’à l’ermitage surplombant le site du monastère, retour au camp par les pistes de la steppe, arrêts photos auprès des massifs granitiques pour des souvenirs superbes..
  • Retour au camp en fin d’après-midi, détente dans votre transat devant votre yourte avec le panorama infini de la steppe mongole où la couleur des paysages alternent au fil du jeu de cache-cache entre le soleil et les vagues de nuages. Un spectacle féérique entrecoupé d’une galopade de chevaux sauvages ou des cavaliers de la steppe qui traversent de loin ce tableau vivant.
  • C’est aussi l’heure de l’apéro où le groupe partage un moment de convivialité en évoquant les émotions et les impressions vécues du jour.
  • Diner et nuit en yourte au géolodge Out of NowHere.

     

Jour 4 – samedi 19 septembre

Itinéraire : Vallée de l’Orkhon – Paradis des éleveurs de chevaux

Programme :

  • Petit-déjeuner sous la tente restaurant puis départ pour la Vallée Verte de l’Orkhon, un site naturel inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco.
  • La vallée, paradis des yacks et des chevaux semi-sauvages est un sanctuaire où ont été érigées les stèles à cervidés millénaires. La vallée évoque les clans de Genghis Khan évoluant librement dans la steppe et qui créèrent le plus grand empire de l’histoire humaine.
  • En cours de route, à mi-chemin, arrêt pour une visite au monastère de Shankh, fondé en 1650, à l’heure de la prière du matin. Vous pourrez assister à l’office des moines qui psalmodient des mantras  en tibétain.
  • En Mongolie, 80% de la population est bouddhiste d’influence tibétaine. Vous pourrez participer à une cérémonie avec les moines avec remise d’écharpes de prière et encens. Un moment privilégié sera la bénédiction de notre voyage par le lama du monastère.
  • Continuation de notre route jusqu’à l’arrivée dans la vallée de l’Orkhon et installation au camp de yourtes Ursa Major, notre nouveau séjour situé au cœur de la vallée avec une vue féérique sur l’horizon à perte de vue.
  • Installation dans les yourtes et moment de détente puis déjeuner dans la yourte restaurant. Vous goûterez au Khuushuur, plat traditionnel mongol. On le prépare à la façon d’un beignet formant une boule de pâte qui est ensuite farcie d’un mélange de viande (bœuf ou mouton), d’oignons et d’épices avant d’être frite. Après le déjeuner nous vous emmenons au cœur de la vallée en contrebas du camp, où les nomades de la vallée rassembleront les troupeaux de chevaux (semi sauvages) et qui sont réunis par les nomades qui en profiteront pour vous faire la démonstration de leur adresse en selle.
  • Les cavaliers utilisent un affaissement de terrain comme un corral naturel pour y regrouper différents troupeaux de la vallée. Vous assisterez à un véritable spectacle équestre depuis une position surplombant le site. Les troupeaux arrivent de plusieurs endroits de la plaine en autant de nuages de poussière pour se retrouver acculés dans la cuvette. Il s’agit d’un véritable spectacle de la nature qui captive, alliant beauté de la vallée et savoir faire des cavaliers.
  • Les cavaliers vous feront une démonstration de capture à l’Urga. Il s’agit d’un lasso au bout d’une perche qui sert à attraper les chevaux au caractère sauvage pour les regrouper en troupeaux que les cavaliers conduiront pendant tout l’été. C’est l’occasion pour chaque cavalier de prouver sa dextérité et sa valeur.
  • A l’issue du rassemblement des troupeaux, les cavaliers se feront un plaisir d’exécuter devant vous des figures acrobatiques à cheval (le ramassage de l’urga à terre en plein galop est l’exercice le plus apprécié, sous forme de concours entre les cavaliers) ou galop  debout sur la selle, également le rodéo pour dompter un cheval sauvage qui ne connaît pas encore la monte). Vous aurez ainsi l’occasion d’admirer leur adresse. On peut considérer qu’un cavalier et sa monture ne font qu’un.
  • Retour au camp dans l’après-midi. Nous vous réservons une activité ludique : le montage de la yourte mongole. Assistés par l’équipe du camp : les nomades de la vallée qui travaillent au camp pendant de juin à septembre (le camp étant plié et évacué pendant l’hiver qui dure ici 7 mois), vous apprendrez à monter l’habitat traditionnel des nomades de la steppe. Les instructions sont donnés en mongol et par geste ce qui garantit à chaque fois une bonne rigolade…
  • Fin d’après-midi en détente et apéro dans les transats face au panorama infini de la vallée, dont les couleurs changent au gré de la course des nuages. Il se dégage de ces moments une infinie sérénité qui marque les voyageurs à jamais…
  • Le soir, diner dans la yourte restaurant et nuit au camp. Le nom d’Ursa Major (nom de la constellation de la Grande Ourse) vient du fait que l’endroit est idéal pour observer le ciel.  La nuit tombée, le télescope du camp permet (par temps clair) d’observer la voûte céleste comme vous ne l’avez jamais vu. Roulant sur rail (le télescope a la taille d’un baril de pétrole), la puissance focale vous permettra de distinguer très clairement les anneaux de la ceinture d’astéroïdes de la planète Saturne.
  • Nuit dans le confort douillet de votre yourte spécialement aménagé (le soir l’équipe du camp livre les serviettes chaudes parfumées aux huiles essentielles (comme pour le réveil au matin) pour faire votre toilette.

     

Jour 5 – dimanche 20 septembre

Itinéraire : Vallée, Gorges et Chutes de l’Orkhon

Programme :

  • Réveil dans votre yourte privée et petit déjeuner buffet dans la yourte restaurant. Départ du camp pour une journée passionnante à la découverte de la vallée. Journée de piste en traversant la rivière à plusieurs gués. Une journée avec un délicieux parfum d’aventure…
  • En route arrêt devant les gorges de l’Orkhon, avec une vue plongeante sur la rivière. On peut y observer des groupes de chevaux sauvages qui viennent s’y abreuver.
  • Continuation de la piste en longeant la vallée. Le paysage est ponctué de troupeaux de chevaux et de yacks, passage de ponts et gués, vous croiserez des bergers et des nomades dans des scènes de nature comme on en voit nulle par ailleurs. Nombreux arrêts photos en route et interaction avec les nomades de la vallée.
  • Continuation de la piste jusqu’au fond de la vallée. Une balade à pied vous emmènera découvrir la chute sur la rivière. Les randonneurs aux pieds de chèvre pourront descendre dans une sente entre les rochers pour atteindre le bord de l’eau. Après cette jolie randonnée bucolique, continuation de la piste jusqu’en bord de rivière où l’on piqueniquera dans un site étonnant, un chant de bombes volcaniques datant de l’ère préhistorique. Les aigles survolent les tables de picnic et fondent en piqué sur les restes que vous leur jetterez.
  • Retour dans l’après-midi en roulant dans la plaine par d’autres pistes qu’à l’aller. En cours de route arrêts photos en croisant les nomades et leurs troupeaux de yacks. Cet animal « à tout faire «  est essentiel pour les mongols. Outre sa viande, il produit le lait, transformé en fromage et qui est la nourriture de base des mongols (séché, il se se conserve pendant des mois, les mongols mangent peu de viande pendant l’été), la laine pour les vêtements, la laine également transformé en feutre qui isole la yourte pendant le froid de l’hiver et les bouses qui, séchées, servent de combustible pour faire la cuisine, cuire l’eau du thé et également chauffer la yourte pendant les longs mois de l’hiver mongol très rigoureux

Jour 6 – lundi 21 septembre

Itinéraire : Ermitage de Zanabazar

Programme :

  • Après le réveil avec serviettes chaudes parfumées aux huiles essentielles (comme tous les matin), petit-déjeuner sous la yourte restaurant puis départ à travers la steppe de la vallée de l’Orkhon jusqu’à l’ermitage de Zanabazar, haut lieu spirituel bouddhiste du pays. Zanabazar a été le premier chef spirituel bouddhiste en Mongolie (ayant voyagé au Tibet, il a ramené une pratique du bouddhisme d’influence tibétaine).
  • Très belle piste sur des collines et à flanc de montagne dévoilant des paysages superbes sur les denses forêts environnantes (vous découvrirez alors que la Mongolie n’est pas constituée que de steppe vide et de déserts). Nous remontons le fil d’une rivière dans une réserve naturelle où paissent des chevaux sauvages et des yacks, puis nous garons les 4X4 au pied d’une forêt de mélèzes. Un chemin d’environ 4km monte au rocher abritant le monastère de Zanabazar. Belle randonnée bucolique à travers la forêt, dont le sol est tapissé de fleurs et de massifs de pivoines sauvages.
  • Arrivé au pied du rocher, une volée de marche accède au petit ermitage, tenu par trois moines. De là un panorama spectaculaire et panoramique à 360° dévoile les vastes étendues forestières de la Mongolie et au-delà, la steppe de la vallée de l’Orkhon. Une vue vraiment inspirante, bien méritée après l’effort de la montée.
  • Retour au camp en fin d’après-midi et moment relax à l’apéro – coucher de soleil devant les yourtes. En cas de ciel dégagé la nuit, observation de la voûte céleste avec le télescope sur rail du camp. Un voyage au plus près des étoiles à se perdre dans le cosmos grâce à l’environnement dénué de pollution lumineuse. Le ciel de la steppe est l’un des plus pur à cet égard.

     

     

    Moment d’extase face au panorama, le temps de faire une photo puis descente à travers la forêt, où nous retrouvons nos guides chauffeur qui auront dressé les chaises et les tables de picnic et auront disposé le repas préparé par le camp.

    Déjeuner bucolique au milieu des boutons d’or et des pivoines en fleurs.

Jour 7 – mardi 22 septembre

Itinéraire :  Vallée de l’Orkhon – Karakorum 

Programme :

  • Réveil avec serviettes chaudes parfumées aux huiles essentielles puis petit-déjeuner sous la yourte restaurant.
  • Départ pour une chevauchée au bord de la rivière Orkhon
  • Escortés par les meilleurs cavaliers du monde, les participants partent pour une chevauchée mythique dans la Vallée de l’Orkhon, qui abrite les sépultures millénaires des anciens guerriers et ancêtres nomades. Au pas ou au trot, selon l’expérience, ils font connaissance avec ces animaux qui sont depuis toujours au cœur, si ce n’est le cœur, de l’histoire mongole. Les chevaux seront sellés avec des selles militaires confortables. Vous serez en toute sécurité, équipés de guêtres et de bombes et encadrés par des cavaliers mongols émérites.
  • Pour ceux qui ne souhaitent pas monter à cheval, les véhicules 4X4 sont à disposition.
  • Puis départ pour Karakorum, ancienne capitale de l’empire mongol. En route arrêt au monument dédié à l’empire fondé par Genghis Khan sous forme de tipi. De là vous jouissez d’une vue panoramique sur la ville. Déjeuner bio chez Anja.
  • Après-midi consacrée à la visite du site de Karakorum. Cette étape mène droit au cœur de la grande époque de l’histoire mongole lorsque Karakorum fut la capitale de l’empire mongol, le plus grand empire que l’histoire ait connu : plus de deux fois l’empire romain à son apogée. La visite commence avec le passage de la muraille historique de la ville ancienne.
  • Visite du musée historique de Karakorum qui présente une intéressante maquette de la ville telle qu’elle était édifiée à l’époque de Genghis Khan (à l’intérieur des murs la cité était essentiellement constituée de yourtes, dont il ne reste forcément pas de traces). Les stupas et le temple d’Erdene Züu sont en revanche de superbes reliques architecturales.
  • A la suite du déplacement de la capitale mongole vers Pékin et de la chute de l’empire mongol, Karakorum a été abandonnée puis détruite par les hordes des soldats mandchous. Tout ce qui restait de la ville a été utilisé pour construire le monastère d’Erdene Züu au 16ème siècle, lui-même anéanti durant les purges staliniennes de la fin des années 1930.
  • Après-midi visite du site, puis transfert à l’hôtel où vous apprécierez une bonne douche chaude. Diner et nuit à l’hôtel Ikh Khorum, seul établissement **** et le meilleur de Karakorum, offrant tout le confort souhaité.

Jour 8 – mercredi 23 septembre

Itinéraire : Karakorum – Vallée d’Ongii

Programme :

  • Petit-déj.à l’hôtel puis départ vers le Monastère d’Ongy, situé à la porte du Désert de Gobi (trajet 290 km/ 5h30 de piste).
  • Les monastères d’Ongiin Khiid sont créés en 1750, aux rives de la rivière éponyme. Avant 1937, le monastère comptait 25 temples et environ 300 lamas y vivaient en permanence.  En 1938, les communistes ont complètement détruit le monastère et tués une centaine de lamas. Le monastère ouvre à nouveau en 1990. Aujourd’hui, une vingtaine de lamas y méditent.
  • Le principal intérêt de la journée sera la découverte de la splendide vallée Ongiin et ses strates minérales, formant des paysages rocheux désertiques.
  • Continuation de la route à travers la vallée jusqu’au camp de yourtes Secret of Ongy, un endroit absolument sublime.

Jour 9 – jeudi 24 septembre

Itinéraire : Vallée d’Ongii – Bayanzag – Désert de Gobi

Programme :

  • Après une nuit calfeutrée dans votre yourte douillette, petit-déjeuner au camp puis départ pour un trajet de 160 km (3h30 de piste) jusqu’au désert de Gobi. La journée commence par la découverte du site paléontologique de Bayanzag.
  • La falaise Bayanzag surnommée « la falaise flamboyante » (ou les falaises enflammées en mongol), s’est rendue célèbre grâce à la découverte en 1923 des premiers œufs de protocératops par le paléontologue américain Roy Chapman. La beauté des paysages est également une bonne raison de visiter la région.
  • L’étonnant spectacle de ces falaises sculptées par le vent nous plonge dans le fantastique de cette région oubliée du monde. Déjeuner pique-nique et promenade pédestre autour des falaises et dans la forêt de saxaoul, arbuste endémique et très odorant.
  • Visite d’un éleveur de chameaux. Antilopes et gazelles se partagent la région avec les chameaux de Bactriane, espèce endémique de l’Asie centrale. Un cadre idéal pour découvrir le métier des chameliers mongol.
  • Dîner et nuit en yourte dans le campement de charme Dream Gobi.

Jour 10 – vendredi 25 septembre

Itinéraire : Bayanzag – Dunes de Khongor

Programme :

  • Réveil délicieux avec livraison au saut du lit des serviettes chaudes parfumées aux huiles essentielles. Petit-déjeuner puis départ pour une journée passionnante et splendide jusqu’aux dunes de Khongor (180 km / 4h de piste).
  • Les dunes de Khongoriin-Els forment le cordon de sable le plus long du pays au pied des Monts Sevrei. Les dunes s’étendent sur plus de 180 km, et certaines peuvent atteindre jusqu’à 800 m de hauteur.
  • Déjeuner picnic, après-midi découverte de la région Khongoriin Els ou encore Duut Mankhan, la dune chantante…
  • Le désert de Gobi ne doit comprendre que dans les 3% de sable, et le voilà ici rassemblé ! Si cette dune n’est pas la plus grande du pays, elle en reste néanmoins la plus connue et la plus visitée. Avec ses belles mensurations de 180 km de long sur 8 à 12 km de large, la dune culmine à 200m de hauteur et n’est pas si aisée que ça à gravir !  La vue n’en est que plus belle et la descente magique.
  • Pendant que nous nous baladons dans les dunes, notre équipe d’as du volant dresse notre bivouac pour la nuit en installant les tentes au pied de la grande dune.
  • Soirée enchanteresse en camping sauvage sous les étoiles.

Jour 11 – samedi 26 septembre

Itinéraire : Dunes de Khongor – Gobi Gurvan Saikhan National Park – Vallée de Yol

Programme :

  • Réveil dans les sables du désert de Gobi. Nos guides auront préparé un petit-déjeuner avec thé chaud préparé avec le feu des crottes de chameaux séchées. Un délicieux parfum d’aventure pendant ce voyage qui vous laissera de mémorables souvenirs. Départ pour le Parc National de Gobi Gurvan Saikhan et la Vallée de Yol (180 km, 4h de piste).
  • Le parc national s’étend sur une centaine de kilomètres et abrite une partie de la chaîne du Gobi-Altai. Il tire son nom des Montagnes de Gurvan Saikhan, « les trois belles », les trois sommets les plus élevés de la partie de la chaîne du Gobi. Le parc dévoile de nombreuses formations rocheuses, des bassins asséchés, des cours d’eau salée, des sources et des oasis. Plus de 620 espèces de plantes endémiques des déserts d’Asie Centrale y sont représentées.
  • Déjeuner pique-nique puis promenade dans la gorge de Yol. Yoliin Am est une gorge étroite et profonde, située dans le parc national de Gobi Gurvan Saikhan. On y trouve un champ de glace pérenne de plusieurs kilomètres de long, qui a récemment tendance à disparaître en septembre mais en juin la glace est toujours présente. La fraicheur au fond de la gorge est peu commune dans cette partie très aride de la Mongolie. On peut, en levant les yeux, observer toute la vie que draine cette eau innattendue : mouflons, bouquetins, et bien sûr rapaces et charognard, dont les fameux gypaètes barbus qui donnent leurs noms à cette gorge. Durant la randonnée, observation de la faune unique de la vallée de Yol.
  • La vallée de Yol est appelée la « Vallée des Aigles », abritant les majestueux aigles de Gobi. Après la randonnée (niveau facile,à plat et dans la fraîcheur des gorges).
  • Continuation pour le campement de Dream Gobi. Diner et nuit en yourte.

     

Jour 12 – dimanche 27 septembre

Itinéraire : Dream Gobi- Dalanzadgad – Oulan Bator

Programme :

  • Petit déjeuner matinal puis transfert à l’aéroport de Dalanzadgad et vol pour Oulan Bator (dép. 8h55 – arr. 10h20).
  • Arrivée dans la capitale, accueil à l’aéroport et transfert au centre-ville. Visite du splendide monastère de Gandan. Découverte du célèbre bouddha de 9m situé à l’intérieur, construit en bronze et dont la taille dépasse les trois étages du temple.
  • Après la visite, déjeuner au restaurant Little Sheep servant (mais pas que) des spécialités mongoles raffinées. Ensuite du déjeuner, visite de la Place Gengis Khan, au cœur de la ville, occupant  l’ancienne Place Rouge.
  • Après-midi temps libre pour shopping, nous vous emmenons dans un magasin proposant des souvenirs (antiquités, objets d’artisanat). Les personnes non intéressées par les achats pourront visiter le très intéressant musée national voisin de la place. Nos vous emmènerons visiter un magasin de cachemire. La Mongolie est le 2ème producteur de cachemire au monde et la qualité de sa production est très renommée. Les prix pratiqués ici sont très inférieurs à chez nous et permettent de faire de bonnes affaires.
  • Avant le dîner nous vous emmenons pour un spectacle traditionnel mongol : danses et chants traditionnels (dont des danses cérémonielles que l’on pratique dans les monastères lors des fêtes religieuses). Vous découvrirez également quelque chose d’étonnant et d’unique : les chants diphoniques (spécialité des chanteurs  mongols qui font vibrer deux voix en même temps). Cette technique appelée Huumii est inscrite au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.
  • Le soir diner au restaurant Blue Fin, un des meilleurs de la capitale. Retour à pied à l’hôtel Bayangol **** situé au centre.

Jour 13 – lundi 28 septembre

Itinéraire : Oulan Bator 

Programme :

  • Petit déjeuner matinal à l’hôtel puis départ pour la visite du passionnant musée national d’art et d’histoire. Les collections permanentes du musée exposent les formes d’art mongol et notamment de superbes costumes traditionnels des différentes région du pays. Il est remarquable de noter qu’une nation ayant aussi peu de constructions ont reporté leur goût de l’art dans l’élaboration de tenues extrêmement sophistiquée, qui contrastent avec la vie simple des nomades. Ces tenues sont portées lors des fêtes et des festivals et des grands rassemblements qui rythment la vie des nomades pendant la belle saison.

  • Dans sa partie didactique consacrée à l’histoire de la Mongolie, vous découvrirez l’épopée fascinante de l’empire mongole ainsi qu’une histoire contemporaine très agitée depuis l’occupation chinoise puis l’indépendance suivie de l’occupation soviétique jusqu’à aujourd’hui. Une histoire sombre qui retrace les nombreuses souffrances du peuple mongol au cours du 20ème siècle. La partie consacrée aux arts appliqués est superbe avec des objets religieux datant du 16ème au 18ème siècles. 

  • Déjeuner en ville. Nous vous emmènerons visiter un magasin de cachemire. La Mongolie est le 2ème producteur de cachemire au monde et la qualité de sa production est très renommée. Les prix pratiqués ici sont très inférieurs à chez nous et permettent de faire de bonnes affaires. Retour à l’hôtel dans l’après-midi et temps libre.

  • Avant le dîner nous vous emmenons pour un spectacle traditionnel mongol : danses et chants traditionnels (dont des danses cérémonielles que l’on pratique dans les monastères lors des fêtes religieuses). Vous découvrirez également quelque chose d’étonnant et d’unique : les chants diphoniques (spécialité des chanteurs  mongols qui font vibrer deux voix en même temps). Cette technique appelée Huumii est inscrite au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco.

  • Le soir diner au restaurant Blue Fin, un des meilleurs de la capitale. Retour à pied à l’hôtel Bayangol.

Jour 14 – mardi 29 septembre

Itinéraire : Oulan Bator – Genève

Programme :

  • Petit déjeuner matinal à l’hôtel puis transfert à l’aéroport. Départ du vol de ligne Turkish Airlines à 09h15.

  • Arrivée à Istanbul à 12h55. Vol de correspondance Turkish à 15h10. Arrivée à Genève à 17h35.

Je désire participer à ce voyage

Pin It on Pinterest

Partagez avec vos amis!