Appelez-nous
Itinéraire
Mon profil

Tour du Japon en fleurs

La floraison des sakuras au pays du soleil levant

Tour du Japon en fleurs

La floraison des sakuras au pays du soleil levant

Tour du Japon en fleurs

La floraison des sakuras au pays du soleil levant

Présentation

Ce voyage de quinze jours vous permettra de découvrir le pays du soleil levant à l’époque mythique de la floraison des sakuras qui voit le pays se couvrir d’une explosion de fleurs (cerisiers et pruniers) et qui constitue une période spéciale pour les japonais, qui l’associent à la renaissance du printemps.

Notre itinéraire comprend les visites classiques et incontournables : Tokyo, Kyoto, Osaka et Hiroshima mais aussi des sites particuliers tels le Mont Fuji, la montagne sacrée des japonais, la ville thermale de Hakone, la ville historiquee de Nara, berceau du shintoisme, le site sacré du Mont Koya (nécropole des samourais dans une forêt de cèdres multi centenaires et complexe de 1340 temples unique au Japon) ainsi que l’île sanctuaire de Miyajima Itsukushima.

Logement en hôtels de charme toujours bien placés dont 2 séjours en ryokan traditionnels. La découverte des traditions avec une démonstration de la cérémonie chez une geisha de Kyoto seront également au programme.

Voyage en petit comité de maximum 14 participants garantissant une ambiance conviviale propice aux découvertes et aux rencontres. Guide local japonais francophone et guide accompagnateur expérimenté au départ de Genève sont également un atout pour faire de ce voyage une expérience mémorable.

Les points forts

  1. Voyage complet avec un itinéraire à la fois classique et original
  2. Le Japon à la saison des sakuras : le pays en fleurs
  3. Découvrez les sites majeurs et également sortez des sentiers battus
  4. Logement en hôtels bien situés ainsi que 2 séjours en ryokan tranditionnel
  5. Découverte des traditions et coutume du Japon
  6. Séjour sur l’île sacrée de Miyajima
  7. Voyage en petit comité convivial de maximum 14 participants
  8. Guide local japonais francophone + guide accompagnateur expérimenté au départ de Genève

Prestations

Notre offre comprend :

  • Vols de ligne Finnair Genève – Tokyo / Osaka – Genève en classe économique
  • Taxes d’aéroport et de sécurité, franchise de bagage 25 kg par pers.
  • Tous les transferts privés aéroport-hôtel et retour
  • Pass Japan Rail en train super-express Shinkansen selon programme
  • Logement dans les hôtels mentionnés au programme en chambre double (grand lit ou 2 lits) avec petit-déjeuner
  • Séjour à 2 reprises en ryokan de charme
  • Pension complète durant le tour (hors boissons)
  • Toutes les visites et activités mentionnées au programme (onsen, sâdo, etc..)
  • Guide local japonais francophone
  • Guide accompagnateur expérimenté du club au départ de Genève

Notre offre ne comprend pas :

  • Assurance frais d’annulation (livret ETI du TCS ou équivalement vivement recommandé)
  • Boissons aux repas
  • Pourboire au guide local en fin de tour

Prix

Prix par pers. chambre double : CHF 5690.-

Tarif membre Premium chambre double : CHF 5390.-

Supplément chambre individuelle : CHF 990.-

Documentation

Itinéraire général

Date du voyage

du 3 au 17 avril 2020

Participants

Jour 1 – Vendredi 3 avril 2020

Itinéraire : Genève – Tokyo 

Programme :

  • Départ de Genève à 10h55 par vol de ligne Finnair (vol rapide par la route aérienne sibérienne). Arrivée à Helsinki à 15h. Vol de correspondance à 17h15

Jour 2 – samedi 4 avril 2020

Itinéraire : Tokyo

Programme :

  • Arrivée à Tokyo à 08h55. Accueil à l’aéroport et transfert à l’hôtel Daichi Hotel Tokyo 5 *.
  • Le matin, moment de détente à l’hôtel puis balade à pied dans le quartier de Ginza à moins de 5 minutes de l’hôtel. Ginza est un quartier chic de Tokyo, très fréquenté de jour comme de nuit. Dîner dans un restaurant du quartier. Nuit à l’hôtel.

Jour 3 – dimanche 5 avril 2020

Itinéraire : Tokyo

Programme :

  • Après le petit-déjeuner, départ pour un tour de ville en minibus qui nous mènera successivement, pour ce qui est du Tokyo ancien, au marché populaire d’Ameyoko, au temple d’Asakusa que nous visiterons, et à la rivière Sumida. Le Musée national se trouve également dans ce secteur. Déjeuner dans un restaurant typique. L’après-midi nous visiterons le sanctuaire Meiji, puis nous nous rendrons sur la place du Palais Impérial avant de nous diriger vers la baie de Tokyo et la Tour de Tokyo pour y admirer un panorama époustouflant.
  • Ensuite, nous prendrons la direction de la baie de Tokyo, qui abrite le plus grand ensemble portuaire du monde, pour un dîner inoubliable à bord d’un yakatabune, restaurant flottant typique, dont la tradition remonte à l’époque d’Edo, l’ancienne capitale du Japon rebaptisée Tokyo par la suite. Cette mini-croisière combine cuisine, spectacle de danse et musique sur fond de paysages tokyoïtes. Le Yakatabune (littéralement «bateau en forme de maison»), nous emmènera de Hamamatsucho à Shinagawa en traversant la baie de Tokyo qui vous offrira une vue imprenable sur la ville, le Rainbow Bridge et la Tour de Tokyo, puis empruntera les rivières Arakawa et Sumida. Soirée à bord et nuit à l’hôtel.

Jour 4 – lundi 6 avril

Itinéraire : Tokyo – Odawara – Hakone – Mont Fuji

Programme :

  • Après le petit-déjeuner, départ matinal en train super express Shinkansen qui fait la fierté des japonais (train le plus rapide du monde, que les anglophones appellent bullet train (train fusée).
  • Arrivée à la gare d’Odawara et transfert par la route à la ville de Hakone qui surplombe le lac Ashinoko. Installation  au Hakone Onsen Sanso Nakamura, un hôtel typique avec onsen (bains thermaux traditionnels). Déjeuner à Hakone puis départ pour le Mont Fuji, le plus haut sommet du Japon (3776 m) et son symbole national. Nous emprunterons le téléphérique qui nous permettra de découvrir la vallée volcanique d’Owakudani.
  • Balade dans un paysage lunaire entouré de fumerolles à l’odeur de soufre. Vous pourrez déguster la spécialité locale : les œuf noirs bouillis dans les sources d’eau chaude qui, selon la légende, prolonge la vie de sept ans à quiconque en mange (c’est pour cette raison qu’on les appelle œufs de sept ans).
  • En fin d’aprèsmidi retour à Hakone. Selon le temps nous aurons encore le temps pour une balade autour du lac Ashinoko, célèbre pour son site naturel de grande beauté avec un Torii (portail monumental) et le Mont Fuji majestueux en arrière-plan. Le soir goûtez au onsen, le bain thermal japonais traditionnel.

Jour 5 – mardi 7 avril

Itinéraire : Hakone – Odawara – Kyoto

Programme :

  • Petit-déjeuner traditionnel japonais au ryokan. Détente dans le spa thermal. En fin de matinée, transfert à Odawara où nous embarquons dans le Shinkansen de midi 18. Arrivée à Kyoto à 14h11 et installation au Ryokan Rikiya idéalement situé le quartier historique de Gion, la partie traditionnelle du vieux Kyoto.
  •  Kyoto se trouve dans la région du Kansai, au centre de l’île de Honshu. Ce fut la capitale impériale du Japon de 794 à 1868 et demeure la ville la plus authentique et la plus riche culturellement du pays. Son nom de l’époque signifiait «capitale de la paix et de la tranquilité». Sa population est de l’ordre de 1,5 millions d’habitants. Ses monuments historiques sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Après-midi à découvrir à pied le vieux Kyoto et le quartier historique de Gion. La rivière qui le traverse est bordée de sakuras en fleurs et offre un cadre unique à la balade. Le soir, dîner dans un restaurant traditionnel et retour au ryokan avec une balade au long du canal Shirakawa fleuri et illuminé, un spectacle naturel éblouissant.

     

     

Jour 6 – mercredi 8 avril

Itinéraire : Kyoto

Programme :

  • Après le petit-déjeuner, départ pour la visite culturelle de la ville, en commençant par le célèbre Pavillon d’Or (temple Kinkaku-ji), monument d’une harmonie gracieuse, entièrement recouvert de feuilles d’or et serti dans un parc-jardin magnifique. Construit en 1397, c’était à l’origine la résidence du shogun Ashikaga Yosimitsu, qui a brûlé en 1950 et a été reconstruite à l’identique en 1955. Continuation de la visite avec le temple Riyoan-ji et son jardin zen.
  • Déjeuner en cours de balade et l’après-midi, visite du Kuyomizu-dera, temple monumental en bois, le plus imposant de Kyoto, construit à flanc de colline sur un savant enchevêtrement de troncs-pilotis. Depuis la terrasse du temple vous jouirez d’une vue panoramique saisissante sur la ville de Kyoto.
  • Le soir, dîner dans un restaurant traditionnel du quartier de Gion. Balade dans les ruelles animées avec l’atmosphère incomparable des sakuras en fleurs illuminés.

Jour 7 – jeudi 9 avril

Itinéraire : Kyoto

Programme :

  • Petit-déjeuner au ryokan. Matinée libre pour se détendre dans le jardin de la maison, continuer la visite de Gion ou faire des achats (l’occasion d’acheter un kimono ?). L’après-midi nous vous emmenons dans une maison de thé traditionnelle pour une initiation au sadō  茶道  la cérémonie du thé empreinte de solennité et de symbolisme, une des figures de style de la culture zen.
  • On retiendra que, du fait qu’un praticien de la cérémonie du thé doit être familier avec la production et les différents types de thés, avec les kimonos , la calligraphie , les arrangements floraux (ikebana), les céramiques, l’encens, et un large ensemble d’autres disciplines et arts traditionnels en plus des pratiques du thé enseignées dans son école, l’étude de la cérémonie du thé prend de nombreuses années et souvent toute une vie. Même pour participer en tant qu’invité dans une cérémonie du thé formelle, certaines connaissances sont normalement requises, incluant les gestes recommandés, les phrases à dire par les invités, la bonne manière de boire le thé et la tenue générale à adopter dans la salle où est servi le thé.
  • Le soir, dîner dans un restaurant traditionnel du coquet quartier de Pontocho de l’autre côté de la rivière, avec spectacle de chants et musique de geishas. Nuit au ryokan.

Jour 8 – vendredi 10 avril

Itinéraire : Kyoto – Nara – Mont Koya

Programme :

  • Après le petit-déjeuner, départ pour la ville de Nara, distante de 42 km. De sa fondation en 710 jusqu’en 784 Nara a été la capitale du Japon (époque Nara).
  • Avant 710, les capitales se déplaçaient de royaume en royaume: selon les anciennes conceptions du shintoisme, la mort constituait l’impureté la plus grave. Lorsqu’il s’agissait de la mort du souverain, alors l’impureté frappait la capitale; il fallait donc détruire les palais et les reconstruire ailleurs. Au début du VIIIe siècle, on comprit qu’il fallait créer un centre plus durable pour le gouvernement et l’administration de l’État.
  • Visite du Todai-ji (grand temple du levant) où se trouve le plus grand Bouddha en bronze du japon et du Kofuku-ji, temple bouddhiste situé au centre de la ville.
  • L’ensemble des monuments historiques de l’ancienne Nara est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998. Balade dans le parc de Nara (302 ha) où des cerfs et des daims errent en liberté (de même d’ailleurs que dans le reste de la ville) jusqu’au sanctuaire Kasuga construit en 768. Ce dernier avec ses bâtiments laqués en rouge  se détache de manière saisissante sur la verdure environnante.
  • Poursuite du voyage l’après-midi en direction du Mont Koya (trajet de 3h). Le mont Koya, qui culmine à 900 mètres, est l’un des hauts-lieux religieux de la culture japonaise. La première communauté religieuse y a été fondée par un bonze au VIIIème siècle. Il est devenu le principal lieu de culte de la secte  bouddhiste Shingon et on y compte aujourd’hui quelque 110 temples. Nous passerons la nuit dans un monastère bouddhiste où nous pourrons partager la vie des bonzes et notamment leur repas du soir (cuisine végétarienne d’origine zen) et leur prière du matin et apprécier une fois encore le confort relatif du tatami. Kōya-san est accessible par funiculaire. La moitié des monastères du mont Kōya disposent de chambres d’hôtes, appelées shukubō « logement des bonzes »).
  • Le Mont-Koya est également une vaste nécropole de samouraïs avec des tombes disséminées dans la forêt de pins. Diner et nuit au monastère chez les bonzes. 

Jour 9 – samedi 11 avril

Itinéraire : Mont Koya – Osaka 

Programme :

  • Après la prière des moines et le petit déjeuner, visite de quelques temples parmi les plus importants, notamment le Kondo et le Kongobu-ji, depuis lequel la secte Shingon gère les affaires de ses 3600 temples. Nous nous promènerons aussi dans le cimetière d’Okuno-in, célèbre pour ses quelque 200’000 stèles funéraires de samouraïs et de personnages importants disséminées dans une forêt de cèdres multi centenaires.
  • Après le déjeuner, départ en direction d’Osaka, troisième ville du Japon (2,7 millions d’habitants) et l’un de ses principaux centres industriels (construction automobile et industries high tech), à environ deux à trois heures de route du Mont Koya à travers une contrée montagneuse absolument somptueuse. Installation à l’hôtel de luxe Sheraton Miyako qui nous changera du confort spartiate (mais ô combien authentique) du monastère.
  • Promenade et dîner dans le quartier de Dotonbori, et en particulier sa rue piétonne aux multiples galeries marchandes. Le soir, possibilité d’aller prendre un verre au bar du Umedi Sky Building et jouir d’une vue féérique sur la ville illuminée et la baie.

Jour 10 – dimanche 12 avril

Itinéraire : Osaka – Okayama

Programme :

  • Après le petit-déjeuner, visite du château d’Osaka, autrefois le plus important du Japon et construit initialement en 1586 (reconstruit à l’identique après la deuxième guerre mondiale) qui contient de nombreux objets d’art et documents anciens, ayant notamment appartenu à la famille et aux descendants de Hidyoshi Toyotomi, fondateur du château.
  • Ensuite, nous continuerons par une visite de l’Umedi Sky Building, au sommet duquel se trouve un jardin suspendu et une galerie extérieure à 173 mètres du sol avec une vue panoramique époustouflante sur la ville ainsi que le port et la baie d’Osaka. Déjeuner au restaurant d’altitude de où vous pourrez apprécier quelques-unes des spécialités locales, telles que le yaki-niku (tranches de viande grillées et assaisonnées), toutes sortes de sushis ou de préparations de poissons frais.
  • Après le déjeuner, continuation en train pour la ville d’Okayama (voyage en Shinkansen super-express, trajet de 45min). Installation à l’hôtel Okayama Koraku idéalement situé en plein centre et considéré comme le meilleur de la ville. En fin d’après-midi, visite de l’imposant château médiéval d’Okayama (reconstruction à l’identique après sa destruction pendant la guerre) entouré m’un magnifique jardin japonais.

Jour 11 – lundi 13 avril

Itinéraire : Okayama – Inujima Art Project Island

Programme :

  • Après le petit-déjeuner, nous nous rendons au port pour prendre le ferry pour l’île d’Inujima.
  • Inujima est une petite île-roc en forme de chien assis (inu = chien, jima =île) qui fut exploité durant des siècles pour l’extraction de blocs de granit destinés à la construction des châteaux. Au 20ème siècle l’île devint un centre industriel avec une raffinerie de cuivre qui apporta de la prospérité aux insulaires.
  • Après la chute des cours du cuivre l’industrie a été abandonnée et l’île est tombée dans un profond sommeil. Les bâtiments industriels n’ont pas été détruits et sont devenus des ruines intéressantes. Récemment un collectif d’artistes a investi l’île et en a fait un projet culturel d’avant-garde bientôt reconnu dans le monde entier avec la Triennale Setouchi d’art contemporain.
  • De petite taille, l’île se visite à pied et l’on peut découvrir au hasard des chemins des œuvres d’art contemporain, architecturales, monumentales, conceptuelles, originales, qui interpellent, questionnent et participent à faire de cette journée une belle découverte. On y croisera un petit village typique encore habité, où les occupants des lieux partagent leur univers avec des œuvres très diverses. Journée découverte, détente, avec la mer pour horizon et picnic au milieu des concepts contemporains.
  • Retour à Okayama dans l’après-midi. Après le dîner dans un restaurant local, possibilité de finir la soirée par une balade digestive dans le parc Korakuen illuminé.

        

Jour 12 – mardi 14 avril

Itinéraire : Okayama – Hiroshima

Programme :

  • Le matin, pour les amateurs de nature, possibilité d’aller se promener dans le parc Korakuen, avec le château en arrière-plan, avant de continuer le voyage.
  • En fin de matinée, transfert à la gare et départ du Shinkansen pour Hiroshima à 11h20 (trajet de 36 min). Arrivée à 11h55 et transfert à l’Oriental Hotel, idéalement situé en plein centre et à distance à pied du parc du mémorial. Déjeuner puis tour de ville, visite du mémorial et du château.
  • Depuis le 6 août 1945, la ville est connue de tous pour avoir été la cible du premier bombardement atomique de l’histoire, qui fit environ 250 000 victimes et détruisit tout dans un rayon de deux kilomètres. La ville compte aujourd’hui environ un million d’habitants. Nous visiterons au centre de la ville le Parc du Mémorial de la paix ainsi que le dôme Genbaku ou dôme de la bombe atomique, qui constitue le mémorial de la paix lui-même et était à l’origine le Palais des expositions industrielles du département de Hiroshima.
  • Après ce tribut symbolique rendu à la mémoire des victimes, nous visiterons le château reconstruit d’Hiroshima, aussi connu sous le nom de Château de la Carpe, dont les étages superposés en quinconce, typique de l’architecture nippone médiévale, surgissent au-dessus des sakuras en fleurs.
  • Le soir balade dans Hiroshima. Dîner dans un restaurant local et nuit à l’hôtel. 
  •  

Jour 13 – mercredi 15 avril

Itinéraire : Hiroshima – île de Miyajima

Programme :

  • En fin de matinée, nous nous rendrons par bus et ferry sur l’île de Miyajima (également appelée  Itsukushima), la célèbre et majestueuse «île des dieux» à 17 km d’Hiroshima.
  • Dans cette île sanctuaire du shintoïsme et du bouddhisme, nul n’a en principe le droit de naître ou de mourir. Les femmes doivent se rendre, avant l’accouchement, sur la côte voisine; on y  transportait les moribonds, mais aujourd’hui on se contente d’y transporter les morts immédiatement après le décès. Nous visiterons le sanctuaire shinto d’Itsukushima, qui est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996.
  • Le gouvernement japonais a classé comme monuments nationaux plusieurs bâtiments et dépendances. Le sanctuaire date du Viè siècle et existe sous sa forme actuelle depuis 1168. Sa conception sous forme de structures sur pilotis et de pontons est due au statut sacré de l’île: les visiteurs n’avaient en effet pas le droit d’y mettre pied à terre; ils devaient, en arrivant par bateau, passer sous le tori flottant et accoster sur les pontons. Le grand tori flottant du sanctuaire d’Itsukushima est l’une des attractions touristiques les plus populaires du Japon. Les Japonais considèrent la vue du torii avec, dans le fond, le Mont Misen comme l’un des trois plus beaux paysages du Japon (les deux autres étant le banc de sable d’Amanohashidate et la baie de Matsushima. On l’appelle aussi «la porte du Japon».
  • Après la visite, installation dans un ryokan à proximité puis montée en téléphérique sur le Mont Misen (635 m) pour y admirer le magnifique panorama, qui permet par temps clair de voir Hiroshima, la baie et les îles environnantes. Dîner et nuitée au ryokan (les bagages sont restés à l’hôtel à Hiroshima où nous retournons le lendemain). Balade en fin de soirée sur le rivage face au panorama saisissant de la baie.
  •  

Jour 14 – jeudi 16 avril

Itinéraire : Miyajima – Hiroshima – Osaka

Programme :

  • Petit-déjeuner au ryokan puis détente sur la plage avec le cadre de la baie pour décor. Les plus matinaux pourront admirer le lever du soleil sur la baie à travers le torii, un moment très photogénique. Miyajima est également célèbres pour ses milliers de daims sauvages quoique pas farouches et qui peuplent l’île. Nous aurons l’occasion de croiser ces animaux charmants qui vivent là en toute liberté et toute quiétude.
  • En fin de matinée retour à Hiroshima par ferry puis jusqu’au Oriental Hotel pour récupérer les bagages. En fin d’après-midi, transfert d’Hiroshima à Osaka avec le Sanyo Shinkansen (trajet 80 min). Arrivée à la gare d’Osaka Shin et installation à l’hôtel jouxtant la gare Shin Osaka Station Hotel. Le soir farewell party – dîner d’adieu au japon dans un restaurant gastronomique, offrant une vue Imprenable sur Osaka et la baie au coucher du soleil.

     

     

  •  

Jour 15 – vendredi 17 avril

Itinéraire : Osaka – Genève

Programme :

  • Petit-déjeuner matinal puis nous nous rendons à la gare jouxtant l’hôtel. Départ du train rapide pour l’aéroport de Kansai, construit sur une île artificielle à 50 km au sud de la ville.
  • Départ du vol Finnair à 10h45. Arrivée à Helsinki à 15h00 (vol rapide par la route aérienne sibérienne). Vol de correspondance à 16h10. Arrivée à Genève à 18h10.

Pin It on Pinterest

Partagez avec vos amis!