Appelez-nous
Itinéraire
Mon profil

Découverte de Vienne

Schönbrunn, le Danube & Burg Kreuzenstein

Découverte de Vienne

Schönbrunn, le Danube & Burg Kreuzenstein

Découverte de Vienne

Schönbrunn, le Danube & Burg Kreuzenstein

Présentation

Ce voyage en Autriche vous fera découvrir sa capitale et ses délicieux décors baroques : ses palais, églises et monuments qui témoignent d’un riche patrimoine, parmi les plus importants d’Europe. Vienne a été classée en 2019 la ville la plus agréable au monde pour sa qualité de vie.

Cité culturelle par excellence, Vienne cultive aussi un art de vivre qui ne manquera pas de plaire aux gourmands et aux gourmets. Cette escapade vous emmènera au Prater, le parc d’attraction datant du siècle dernier et depuis sa célèbre roue vous découvrirez une vue panoramique sur toute la capitale. Vous découvrirez également le travail fascinant de l’architecte Hundertwasser – le Gaudi autrichien – qui a édifié un quartier de la ville et que viennent admirer les designers du monde entier.

Egalement au programme les châteaux de la Hofburg et du Belvédère ainsi que le palais de Schönbrunn, le Versailles autrichien. Ce voyage vous emmènera encore sur le Danube découvrir la splendide vallée de la Wachau, inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco ainsi que la superbe Abbaye de Dürnstein.

Une autre escapade à la campagne pour visiter la forteresse médiévale de Kreuzenstein vous plongera dans l’époque de la chevalerie. Cafés viennois, musée Klimt, temps libre pour shopping… cette escapade estivale de 5 jours et 4 nuits ravira les amateurs-trices de culture.

Les points forts

  1. Visite d’une capitale parmi les plus belles d’Europe
  2. Concentré de culture durant une escapade de 5 jours
  3. Visite des châteaux de Schönbrunn, de la Hofburg et du Belvédère
  4. Visite du musée Klimt au Belvédère
  5. Journée d’excursion à la forteresse médiévale de Burg Kreuzenstein et visite du château
  6. Journée d’excursion en croisière sur le Danube, Vallée de la Wachau (patrimoine mondial Unesco) et visite de l’abbaye de Dürnstein
  7. Gastronomie viennoise au programme
  8. Guide accompagnateur connaisseur de Vienne au départ de Genève

Prestations

Notre offre comprend :

  • Vols de ligne Austrian Airlines Genève – Vienne – Genève
  • Taxes d’aéroport et de sécurité, bagage en cabine 10 kg
  • Les transferts privés aéroport – hôtel – aéroport
  • Séjour de 5 jours / 4 nuits à l’hôtel Carlton Opera en chambre double (grand lit ou 2 lits) avec petit-déjeuner buffet
  • Visite des châteaux de Schönbrunn, de la Hofburg (inclus les appartements privés de Sissi) et du Belvédère
  • Entrée à la bibliothèque des Habsbourg de la Hofburg et au musée Klimt du Belvédère
  • Journée d’excursion à la découverte de la forteresse médiévale de Kreuzenstein et visite du château
  • Journée d’excursion en croisière sur le Danube, Vallée de la Wachau (patrimoine Unesco), visite de l’abbaye de Dürnstein
  • Entrée au parc du Prater, tour sur la Grande Roue
  • Guide accompagnateur connaisseur de Vienne au départ de Genève

Notre offre ne comprend pas :

  • Assurance frais d’annulation (livret ETI du TCS ou équivalent vivement recommandé)
  • Bagage enregistré en soute (CHF 50.- par bagage (20 kg) par trajet)
  • Repas de midi et du soir (restaurants sélectionnés, tables réservées, menus à choix à la carte)
  • Entrée au musée Albertina (en option durant après-midi libre)

Prix

Prix public chambre double : CHF 990.-

Prix membre chambre double : CHF 790.-

Supplément ch. individuelle : CHF 260.-

Documentation

Itinéraire général

Date du voyage

Du vendredi 10 au mardi 14 juillet 2020

Participants

Jour 1 – vendredi 10 juillet

Itinéraire : Genève – Vienne – Schönbrunn

Programme :

  • Départ du vol de ligne Austrian Airlines à 7h15. Arrivée à Vienne à 08h55. Accueil à l’aéroport par notre chauffeur et transfert en ville. Arrêt dans un café viennois pour le petit-déjeuner dans le quartier de Hundertwasserhaus.

  • Saviez-vous que le croissant est une invention d’ici ?(d’où le nom de « viennoiseries » pour les croissants et brioche). La ville ayant subi un siège sévère des troupes ottomanes qui tentaient d’envahir l’Europe de l’ouest (après avoir déjà conquis les Balkans), arrêté par les troupes autrichiennes devant Vienne, les turcs ne purent prendre la ville et s’en retournèrent, avec leurs drapeaux et étendards frappés du croissant de lune de l’islam. Pour célébrer la victoire les viennois confectionnèrent alors une « viennoiserie » en forme de croissant pour se remémorer les moments difficiles qu’ils eurent à traverser.

  • Après le petit-déjeuner, départ pour une visite à pied des immeubles dessinés par l’architecte visionnaire Hundertwasser

  • Friedrich Stowasser, plus connu sous le nom de Friedensreich Hundertwasser Regentag Dunkelbunt, est un artiste et archi-tecte autrichien né en 1928 à Vienne (et décédé à bord du Queen Elizabeth 2 le 19 février 2000).

  • En tant qu’artiste Hundertwasser peut être considéré dans la catégorie de Miro et Mondrian et en tant qu’architecte ses études du volume le rapprochent du Corbusier, notamment pour l’occupation de l’espace par les habitants de ses édifices « déstructurés » qui évoquent également le style de l’espagnol Gaudi.

  • Le pâté de maisons construit par Hundertwasser dans un quartier résidentiel du centre-ville est un bel exemple d’architecture contemporaine qu’il vaut la peine de visiter au passage.

  • Suite à cette visite, continuation pour le parc d’attraction proche du Prater, existant depuis plus d’un siècle et rendu célèbre par le film culte « Le Troisième Homme », thriller d’espionnage réalisé par Carol Reed et tourné en noir et blanc en 1948.

  • Le parc d’attraction fut créé en 1897 à l’emplacement d’un vaste espace où avaient déjà lieu de nombreux rassemblements populaires viennois. La célèbre Grande Roue fut édifiée pendant la première guerre mondiale et servit de point d’observation. Les cabines de la roue qui culmine à 65m de hauteur étaient semblables à des wagons de chemin de fer et n’ont pas changé depuis. Bien que rénovées il s’agit toujours de cabines en bois qui offrent un délicieux parfum de nostalgie. On fera un tour de Grande Roue pour admirer la vue panoramique à 360° sur la ville.

  • Continuation du programme jusqu’à l’hôtel. Installation au Carlton Opera *** idéalement situé en plein centre, à 300m à pied de la vieille ville historique. Dépose des bagages et départ pour le château de Schönbrunn.

  • Schönbrunn, le palais d’été de la famille régnante des Habsbourg, considéré comme le Versailles autrichien est un des monuments les plus visités de la capitale aussi avons-nous opté pour la visite le vendredi afin d’éviter l’affluence du weekend. (Nous ferons de même pour la visite du château de la Hofburg (le palais d’hiver situé en ville) que nous organisons pour lundi.

  • On peut ainsi envisager de visiter le palais dans les meilleures conditions. 

  • Le château de Schönbrunn, son   parc et ses jardins ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1996.

  • Le château se trouve à Hietzing à l’ouest du centre-ville de Vienne. En 1569, Maximilien II du Saint-Empire acheta le terrain où se trouvent aujourd’hui les parcs et différents bâtiments. Il montra un certain intérêt pour le zoo qui venait d’être créé, et essaya d’y apporter en plus des plantations d’espèces végétales rares.

  • Le nom Schönbrunn est attribué à l’empereur Matthias qui aurait découvert lors d’une excursion à la chasse une source particulièrement belle (en allemand, schöner Brunnen « belle fontaine »). Au cours du siècle suivant, la famille impériale s’en servit comme résidence d’été, mais les invasions turques entraînèrent sa quasi-destruction. 

  • La défaite ottomande de 1683 ouvrit une période de paix propice aux grands travaux. L’empereur Léopold Ier confia à l’architecte Johann Fischer von Erlach la conception d’un nouveau château qui se voulait le Versailles autrichien. Le premier projet livré en 1693, trop utopique et excessivement cher, ne fut pas retenu. Puis vint une idée plus petite et réaliste. La construction débuta en 1696, soit vingt-deux ans après les premiers travaux entrepris à Versailles par Le Vau. En 1699, trois ans après, les premières festivités se tenaient dans la partie centrale du palais.

  • Malheureusement, peu de parties du château survécurent car au cours du siècle suivant, chaque empereur modifia partiellement le bâtiment. Sur les ordres de l’impératrice Marie-Thérèse qui régna de 1740 à 1780, l’architecte Nikolaus Pacassi redessina le château dans un style rococo.

  • Après la victoire de Napoléon à la bataille de Wagram, un traité entre l’empire français et l’empire d’Autriche est signé dans le château. Au xixe siècle, l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche, qui régna de 1848 à 1916, laissa sa marque sur Schönbrunn. Il y passa la majeure partie de sa vie et y mourut. Le château était sa résidence d’été (la Hofburg étant celle d’hiver). Plusieurs pièces gardent également le souvenir de son épouse, l’impératrice Elisabeth dite Sissi qui, pourtant, ne faisait pas mystère de son austrophobie.

  • Pendant le règne de l’empereur François-Joseph, Schönbrunn était considéré comme Gesamtkunstwerk (chef-d’œuvre accompli) et remodelé en accord avec son histoire.

  • Après la chute de Napoléon Ier, l’archiduchesse Marie-Louise et son fils, le roi de Rome, partirent pour Vienne. L’enfant vécu dans un certain isolement au château de Schönbrunn où il mourut en 1832, à l’âge de 21 ans, dans une pièce connue sous le nom de chambre de Napoléon.

  • La visite du château vous permettra d’apprécier les décors somptueux de la cour impériale, dont la splendide salle de bal de Sissi (nous visiterons les appartements privés de Sissi lors de la visite de la Hofburg en ville lundi). 

  • Après la visite des intérieurs du château, continuation avec une balade dans le parc et la découverte des jardins. 

  • En fin d’après-midi, retour à l’hôtel et moment de détente. Le soir balade dans le vieux Vienne, apéritif sur une terrasse et diner dans un restaurant de la vieille ville.

     

Jour 2 – samedi 11 juillet 2020

Itinéraire : Vienne – Château du Belvédère – Musée Klimt – Vieille Ville

Programme :

  • Petit-déjeuner buffet à l’hôtel puis départ  pour le château du Belvédère distant de 15 minutes à pied.

  • Le palais du Belvédère est l’un des plus grands palais baroques de Vienne. L’édifice fut bâti par Johann Lukas von Hildebrandt de 1714 à 1723 pour le prince Eugène. C’est un belvédère, la partie surélevée surmontant le parc étant appelée Belvédère supérieur, le Belvédère inférieur, lui faisant face, étant constitué notamment d’une orangerie et d’écuries.

  • Depuis 1903 le Belvédère  héberge un musée, notamment la collection Gustav Klimt. Les œuvres les plus fameuses du peintre y sont exposées, notamment le tableau mondialement célèbre du « Baiser ».

  • C’est dans ce palais que fut signé le traité d’Etat autrichien par lequel l’Autriche retrouvait son indépendance après la seconde guerre mondiale. 

  • Gustav Klimt, né le 14 juillet 1862 à Baumgarten et mort le 6 février 1918 à Vienne est « LE » peintre symboliste autrichien et l’un des membres les plus en vue du mouvement Art Nouveau et de la Sécession de Vienne.

  • Peintre de figures, sujets allégoriques, nus, portraits, paysages, il est aussi dessinateur, décorateur peintres de cartons de tapisseries et de mosaïques, céramiste et lithographe.

  • Les qualités artistiques de Gustav Klimt sont reconnues officiellement et il reçoit, en 1888, la croix d’or du Mérite artistique des mains de l’empereur François-Joseph. En 1890, il réalise la décoration du grand escalier du musée d’Histoire de l’art et reçoit le prix de l’empereur (400 gulden) pour l’œuvre représentant La Salle de l’ancien Burgtheater, Vienne.

  • Ainsi, jusqu’en 1890, Gustav Klimt a un début de carrière fait d’une solide réputation de peintre décorateur répondant à des demandes officielles de peintures architecturales, mais sans réelle originalité. Par la suite, son art devient moderne et plus original. Il s’exprime totalement et librement, comme l’indiquent les inscriptions sur le tableau Nuda Veritas : « Si l’on ne peut par ses actions et son art plaire à tous, il faut choisir de plaire au petit nombre. Plaire à beaucoup n’est pas une solution ».

  • Continuation de la visite du jour en se transportant avec le tram au centre-ville pour déjeuner sur une terrasse estivale.

  • A la suite du repas nous découvrons la vielle ville de Vienne et notamment la place Maria-Theresa et l’église Karlskirche.

  • La vieille ville de Vienne a un air « haussmanien » avec de belles artères bordées d’immeubles patriciens. On y trouve des boutiques de créateurs originales et dans le quartier des antiquaires, on peut encore trouver des tableaux de l’école de Vienne à des tarifs intéressants. Les viennois affectionnent particulièrement les cafés qui sont ici de véritables institutions lorsqu’ils ne sont pas des musées de la gourmandise avec leurs décors d’époque. 

  • Visite de la splendide cathédrale Saint-Etienne. Après-midi libre pour profiter à votre guise d’une option shopping. Les amateurs-trices d’art pourront visiter le splendide musée de l’Albertina.

  • Niché dans le cœur historique de Vienne, l’ALBERTINA allie le charme de l’Empire à des chefs d’œuvre de l’Art avec un grand A. Ce somptueux palais, ancienne résidence des Habsbourg devenue musée d’art de renommée internationale, est aujourd’hui une attraction majeure pour tous les visiteurs amateurs de villes et de culture venus du monde entier.

  • Affirmant également sa personnalité par son architecture avec l’avant-toit imaginé en 2003 par Hans Hollein, l’établissement propose un programme d’expositions des plus variés avec des œuvres d’art exceptionnelles du XVe siècle à nos jours. Ces dernières années, l’ALBERTINA a enregistré une fréquentation record grâce notamment aux expositions spéciales consacrées à Albrecht Dürer, Van Gogh ou encore Raphaël.

  • 365 jours par an, le musée propose des expositions permanentes et temporaires, des Maîtres d’antan à l’art contemporain, la photographie, l’architecture et les salles d’apparat historiques au décor rococo, en passant par les tableaux modernes classiques et impressionnistes.

  • Le soir nous nous retrouvons à l’hôtel puis départ pour la vieille ville. Apéritif et diner sur la terrasse d’un restaurant viennois.

Jour 3 – dimanche 12 juillet 2020

Itinéraire : Vienne – Château médiéval de Burg Kreuzenstein

Programme :

  • Petit-déjeuner buffet à l’hôtel puis départ  pour une excursion qui nous mènera à la campagne à 25 km de la ville.

  • Visite de la forteresse médiévale de Burg Kreuzenstein, édifiée a XII ème siècle par les comtes de Formbach, il passe par mariage aux comtes de  Wasserburg puis, grâce à Ottokar II entre en possession des Habsbourg en 1278.

  • Jusqu’à la guerre de Trente Ans, le château reste invincible avant de tomber aux mains de Lennart Torstenton qui, à son départ en 1645, fait exploser trois parties du bâtiment. Tombé à l’abandon, il est acheté au xviiie siècle par les Comtes de Wilczek. En 1874, Johann Nepomuk Wilczek consacre une partie de sa fortune à sa reconstruction en style roman-gothique tout en incorporant les ruines médiévales existantes. Sa reconstruction est supervisée par l’architecte Carl Ganolf Kayer qui s’en occupera jusqu’à sa mort en 1895 avant d’être reprise par Humbert Walcher de Molthein et Egon Rheinberger.

  • Wilczek rassembla dans le château une partie de ses collections de manuscrits, de mobilier médiéval et d’objets historiques, comme les catapultes médiévales achetées à la forteresse de Hohensalzburg.

  • La reconstruction dure une trentaine d’années. Le château est inauguré le 6 juin 1906 en présence de Guillaume II. En 1915, un incendie déclenché par la foudre détruit une partie des archives et une aile de la bibliothèque.

  • Pendant la Seconde Guerre mondiale, certaines chambres ont été gravement endommagées et de nombreuses pièces de la collection volées. Certains des manuscrits sont aujourd’hui conservés à la Bibliothèque nationale autrichienne.

  • Retour à Vienne dans l’après-midi et temps libre. Le soir, apéritif et diner sur une terrasse de la vieille ville.

Jour 4 – lundi 13 juillet 2020

Itinéraire : Vienne – Le Danube – Krems – Vallée de la Wachau – Abbaye de Dürnstein – Krems – Vienne

Programme :

  • Petit-déjeuner à l’hôtel puis départ par la route pour le bourg de Krems an der Donau situé au bord du Danube (80 km/1h).

  • Arrivés sur les bords du Danube nous embarquons à bord d’un bateau pour une croisière d’environ 3h qui nous emmènera jusqu’au village de Dürnstein.

  • La croisière va longer une région splendide, la Vallée de la Wachau qui est bordé de vignobles, de petits villages pittoresques et de châteaux en ruines. La Wachau est un site naturel inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO et offre des paysages idylliques. 

  • Arrivée à Dürnstein, site classée pour son abbaye située au bord du Danube et dont le rayonnement culturel fut considérable aux siècles derniers. Le site est également célèbre dans les annales de l’histoire pour abriter le château fort de Dürnstein, dont il ne reste aujourd’hui plus que les ruines. L’empereur germanique y retint le roi britannique Richard Cœur de Lion en otage lors de son retour de croisade. Richard resta prisonnier durant plusieurs années avant que sa mère Aliénor d’Aquitaine puisse réunir la somme colossale demandée pour sa libération. Le frère du roi, l’impopulaire Jean Sans Terre qui occupait le trône en l’absence du souverain parti en croisade n’était en effet pas pressé de rendre sa place…

  • Nous disposons d’une heure et demie pour visiter l’abbaye et flâner dans ce bourg plein de charme. Retour à Krems en bateau, possibilité de se sustenter à bord, puis retour à Vienne par la route, trajet d’une heure. 

  • Arrivée à Vienne en fin d’après-midi et temps libre. Comme à l’accoutumée nous nous retrouvons en début de soirée pour l’apéritif rituel sur une terrasse de la vieille ville, suivi d’un diner sous les étoiles.

Jour 5 – mardi 14 juillet

Itinéraire : Vienne – Palais de la Hofburg – Bibiothèque Nationale – Crypte des Capucins – Genève

Programme :

  • Petit-déjeuner à l’hôtel, dépose des bagages à la réception puis départ pour la vieille ville. Visite du splendide château de la Hofburg, le palais d’hiver des Habsbourg. La résidence impériale occupe tout un quartier du centre historique. On y trouve les appartements des souverains ainsi qu’une partie de l’administration impériale et de l’état autrichien. 

  • La visite du château permet d’admirer les salles d’apparat spécialement grandioses, le grand escalier d’honneur, la salle du trône, la salle de bal. Une partie intéressante et très touchante sera la visite des appartements privés de l’impératrice Sissi qui expose de nombreux objets personnels, des robes et autres bibelots qui feraient penser qu’Elisabeth vient de s’absenter. 

  • Le palais de la Hofburg abrite un lieu extraordinaire, sans doute la plus belle bibliothèque du monde. Dans un vaste écrin décoré de fresques peintes par des maîtres, des marbres et des sculptures classiques se trouve des milliers d’ouvrages parmi les plus rares. Ici tant le contenant que le contenu est impressionnant. Il se dégage de cette bibliothèque un sentiment de noblesse et de grandeur digne d’une cathédrale du savoir.

  • A l’origine la bibliothèque des Habsbourg enrichie par les souverains successifs de volumes précieux au fil des siècles, il s’agit maintenant de la Bibliothèque Nationale autrichienne. On y trouve l’exposition permanente ainsi que des expositions temporaires thématiques. 

  • Déjeuner dans la vieille ville au sortir de la Hofburg. On visitera encore un lieu chargé d’une aura de nostalgie, la Crypte des Capucins, la nécropole de la famille impériale des Habsbourg

  • Après-midi libre pour une dernière possibilité de shopping, flâner dans les rues du centre historique ou déguster un cake au chocolat à la célèbre maison Sacher.

  • A 17h rendez-vous à l’hôtel pour récupérer les bagages puis transfert à l’aéroport.

  • Départ du vol de ligne Austrian Airlines à 20h15. Arrivée à Genève à 21h50.

     

     

Pin It on Pinterest

Partagez avec vos amis!