Appelez-nous
Itinéraire
Mon profil

Trésors des Flandres

Escapade culturelle à Bruges, Gand & Bruxelles

Trésors des Flandres

Escapade culturelle à Bruges, Gand & Bruxelles

Trésors des Flandres

Escapade culturelle à Bruges, Gand & Bruxelles

Présentation

Ce voyage escapade dans les Flandres belges vous fera découvrir de véritables merveilles avec les villes classées de Bruges et de Gand. Cette région, grâce à ses guildes de marchands prospères et tôt émancipés à la période du Moyen-Âge déjà en fit la contrée la plus riche d’Europe. Cette opulence se retrouve dans la pierre au cœur des centres historiques de ces cités splendides.

Avec un réseau de canaux qui firent la richesse de ces villes, Bruges et Gand offrent aujourd’hui des centre-villes historiques d’un charme à couper le souffle. Ce voyage en petit comité découvre ces trésors lors d’itinéraires à pied avec un rythme tranquille. On ne peut pas non plus évoquer cette région riche d’architecture gothique flamand flamboyant sans faire allusion à la gastronomie, qui sera au programme du voyage bien entendu, dans la belle ambiance de l’été.

Les points forts

  1. Découverte des villes classées au patrimoine culturel de Bruges, Gand et Bruxelles
  2. Séjour en hôtels de charme splendidement situés au coeur des centre ville historiques
  3. Visite à pied des vieille villes et leur dédale de ruelles
  4. Visite du musée Gruuthuse à Bruges, du trésor de la cathédrale Saint-Bavon à Gand
  5. Croisière sur les canaux à Bruges et à Gand
  6. Visite des monuments de Bruxelles, Atomium et musée Magritte
  7. A Bruxelles séjour dans un hôtel situé à 250m de la Grand Place
  8. Guide accompagnateur (organisateur du voyage) au départ de Genève

Prestations

Notre offre comprend :

  • Vols de ligne Brussels Airlines Genève – Bruxelles – Genève en classe économique
  • Taxes d’aéroport et de sécurité, bagage en cabine jusqu’à 10 kg
  • Voyage en train Bruxelles – Bruges – Gand – Bruxelles
  • Voyage de 6 jours / 5 nuits selon itinéraire du programme
  • Séjour dans les hôtels **** mentionnés au programme en chambre double (grand lit ou 2 lits) avec petit-déjeuner buffet
  • Croisière en bateau sur les canaux à Bruges et à Gand
  • Toutes les activités mentionnées au programme
  • Entrée au musée Gruuthuse de Bruges, au château de Gravensteen et au musée de la cathédrale Saint Bavon à Gand
  • Entrée à l’Hôtel-de-Ville, à l’Atomium et au musée Magritte à Bruxelles
  • Guide accompagnateur au départ de Genève

Notre offre ne comprend pas :

  • Assurance frais d’annulation (livret ETI du TCS ou équivalent vivement recommandé)
  • Repas de midi et du soir (tables réservées dans les restaurants spécialement sélectionnés, menu à choix à la carte)
  • Visite facultative au musée des Beaux-Arts de Gand, excursion en option au musée Hergé le dernier jour
  • Valise enregistrée en soute sur le vol (20 kg, CHF 50.- par trajet en sus)

Prix

Prix public chambre double : CHF 1080.-

Prix membre chambre double : CHF 890.-

Supplément ch. individuelle : CHF 330.-

Documentation

Itinéraire général

Date du voyage

du samedi 18 au jeudi 23 juillet 2020

Participants

Jour 1 – samedi 18 juillet

Itinéraire : Genève – Bruxelles – Bruges

Programme :

  • Départ du vol de ligne
  • Bruxelles Airlines à 7h05. Arrivée à Bruxelles à 08h20. Petit-déjeuner à l’aéroport Zaventem à l’arrivée puis embarquement  à la gare de l’aéroport. Départ du train à 9h25, durée du trajet 1h22 avec une correspondance.
  • Arrivée à Bruges à 10h47 et transfert au Golden Tulip Hotel de Medici **** élégant établissement logé dans une demeure d’époque, en plein centre historique et directement en bordure de canal. Un séjour idéal pour le confort et la visite à pied de la ville. L’hôtel offre également un charmant jardin d’agrément à la japonaise dans une cour intérieure et un spa.Dépose des bagages puis départ pour la visite à pied de la ville.
  • Bruges, surnommée la « Venise du nord » avec ses canaux aujourd’hui dévolus à la plaisance offre un vaste éventail d’édifices Renaissance plus beaux les uns que les autres. Enrichie par le commerce du drap dès le moyen-âge puis par de riches banquiers, la ville et les Flandres en général furent un havre de prospérité pour le commerce.
  • Notre balade nous emmènera au cœur de la vieille ville avec ses ruelles pavées et ses canaux bordés de saules. On déjeunera dans un restaurant sur une terrasse en bord de canal. La gastronomie belge n’est plus à valoriser tant son patrimoine culinaire est riche de saveurs. On déguste ici (et à Gand) de délicieuses bières tripel qu’on ne trouve qu’en Belgique.
  • Après le déjeuner, balade en bateau électrique (silencieux) sur les canaux, une façon relaxante de découvrir le centre- ville depuis son artère aquatique.
  • Retour à l’hôtel en fin d’après-midi pour un moment de détente. En début de soirée on ressort pour l’apéritif et parcourir le centre à pied au moment magique du coucher du soleil.
  • Diner en ville et nuit à l’hôtel.

Jour 2 – dimanche 19 juillet

Itinéraire : Bruges – Gand

Programme :

  • Petit-déjeuner à l’hôtel puis continuation de la visite de la ville, en parcourant d’autres parties du lacis de ruelles du centre historique. On longera le canal pour le retrouver au fil de contours successifs.

  • Sur la Grand Place on montera dans la tour du Beffroi  pour une vue panoramique époustouflante sur toute la ville.

  • Continuation de la visite au musée Gruuthuse. Un musée passionnant et très didactique situé dans un splendide palais Renaissance et qui présente des objets du moyen-âge et de la Renaissance, illustrant le savoir-faire des artisans flamands et de nombreux objets profanes et religieux témoignant de la richesse des marchands de l’époque. L’exposition permanente relate aussi l’histoire de la ville au fil des siècles.

  • Déjeuner en ville et poursuite de la flânerie en ville. Temps libre pour shopping dans les boutiques logées dans de splendides demeures d’époque proposant des produits de créateurs et designers ou de délicieux produits locaux. A 16h retour à l’hôtel, récupération des bagages et transfert à la gare St Pierre. Départ du train pour Gand à 16h25 (trajet de 24 min). 

  • Arrivée à Gand gare St Pierre à 16h49 et transfert à l’hôtel de charme Graventsteen *** un établissement le plus central du cœur historique, à côté du canal et logé dans une demeure d’époque.

  • La position de l’hôtel est unique sur le canal avec la vue sur le château médiéval de Gravensteen, où vécut Charles Quint qui a son apogée en tant qu’empereur du Saint Empire Romain Germanique régna sur le plus grand empire de l’époque (Espagne, Autriche, Flandres et Nouveau Monde).

  • Installation dans les chambres, moment de détente puis sortie sur les quais de Gand, très animés le soir et splendides avec les façades des maisons bourgeoises de briques et de pierres à pignons, épis de faîtage et encorbellements.

  • Diner en ville, nuit à l’hôtel.

     

     

Jour 3 – lundi 20 juillet

Itinéraire : Gand – Château de Gravensteen – Cathédrale Saint Bavon – Canal de la Lys

Programme :

  • Petit-déjeuner à l’hôtel puis départ pour la visite de la ville. Gand recèle des trésors d’architecture Renaissance flamande, particulière ouvragée. A l’époque les riches marchands rivalisaient pour édifier les plus belles demeures et ainsi témoigner de leur opulence. Voisin de l’hôtel et au nom éponyme, on visitera le château médiéval de Gravensteen, également nommé le château des Comtes de Flandres, une puissante forteresse de pierre posée sur le canal. 

  • Le château est un des hauts lieux touristiques de la ville. Il renferme une collection d’objets de l’époque (armes et armures), une salle de tortures, une crypte, un donjon, des oubliettes, une étable et les pièces de résidence des comtes.

  • Le comte Baudouin Ier de Flandre (IXè siècle) aurait fait construire les premières fortifications à cet endroit pour se défendre de l’invasion des vikings. Le comte Arnoul Ier de Flandre (Xè siècle) a ensuite fait renforcer la construction pour en faire réellement un château, alors en majorité composé de bois. 

  • Le château actuel fut construit en 1180 par le comte  Philippe d’Alsace. Il fut inspiré des châteaux que le comte rencontra durant la deuxième croisade. Un grand donjon en pierre de 3 étages (33 mètres de haut) fut érigé au centre de l’emplacement de l’ancien château. Le château servit de résidence pour les comtes de Flandres jusqu’au xive siècle, époque à laquelle il est supplanté par le Prinsenhof (aujourd’hui détruit), plus confortable et doté de grands jardins. Le château fut ensuite utilisé comme prison. Charles Quint, pourtant né au Prinsenhof, s’installa au Gravensteen lors de la répression des émeutes de 1539, pour bien affirmer que le comte venait châtier sa ville.

  • Continuation de la visite jusqu’à la cathédrale Saint Bavon édifiée à partir de 1559, bel édifice gothique qui recèle des trésors d’art religieux du moyen-âge et de la Renaissance. Le musée de la cathédrale expose le célèbre retable de l’Agneau Mystique une œuvre considérée comme un chef-d’œuvre majeur de la chrétienté et des peintures remarquables de maîtres flamands. 

  • En gravissant les marches du beffroi, vous jouirez d’une vue panoramique imprenable sur la ville.

  • Continuation de la visite en flânant sur le canal. Comme à Bruges nous ferons un tour en bateau, qui permettra d’admirer les belles façades des résidences des marchands, qui ici aussi rivalisaient pour édifier les plus somptueuses demeures. 

  • Déjeuner au centre-ville sur une terrasse des bords de canal. Après-midi libre pour soit faire du shopping, déambuler dans les ruelles du quartier historique. Les amateurs/trices d’art pourront également visiter le très intéressant musée des Beaux-Arts ou/et le SMAK, le musée d’art moderne de Gand (situés en face l’un de l’autre dans le quartier de la gare St Pierre).

  • Retour à l’hôtel en fin d’après-midi et moment de détente. Le soir nous nous retrouvons pour l’apéritif sur une terrasse en bord de canal puis diner dans une brasserie historique. Nuit à l’hôtel.

Jour 4 – mardi 21 juillet

Itinéraire : Gand – Bruxelles – Grand Place – Quartier du Sablon – Palais Royal

Programme :

  • Petit-déjeuner à l’hôtel puis transfert à la gare St Pierre à 9h30. Départ du train à 10h. Arrivée à Bruxelles à la gare Central à 10h40 et transfert à l’hôtel Hubert Grand Place ****.

  • L’hôtel est superbement situé au cœur du centre historique, à 280m de la célèbre Grand Place et à côté du quartier animé dont la célèbre Rue des Bouchers et ses nombreux restaurants et brasseries parmi les plus cotés de la capitale belge.

  • Dépose des bagages puis départ pour la visite de Bruxelles, une des principales capitales culturelles d’Europe. Quelques pas nous emmènerons à la sublime Grand Place, chef d’œuvre d’architecture baroque flamand flamboyant avec ses façades finement ouvragées. Visite guidée de l’Hôtel-de-Ville, l’emblème de la place avec ses ornements en  dentelles de pierre.

  • Mondialement renommée pour sa richesse ornementale, elle est bordée par les maisons des corporations, l’hôtel de Ville et la Maison du Roi (Broodhuis en néerlandais). Victor Hugo, la considérait comme l’une des plus belles places du monde.

  • Elle a été inscrite en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Lieu historique, elle a vu se dérouler de nombreux évènements heureux ou tragiques. Entre autres, en 1523, les premiers martyrs protestants, Henri Voes et Jean Van Eschen, y sont brûlés par l’Inquisition. Quarante ans plus tard, les comtes d’Egmont et de Hornes, qui avaient présenté des doléances auprès de Philippe II concernant sa politique aux Pays-Bas, y sont décapités. Cela déclencha le début de la révolte armée contre la domination espagnole, dont Guillaume d’Orange prit la tête.

  • En août 1695, pendant la guerre de la Ligue d’Aubsburg, la plupart des maisons, dont certaines sont encore construites en bois, sont détruites lors du bombardement de la ville par les troupes françaises commandées par le maréchal de Villeroy.

  • Seules la façade et la tour de l’Hôtel de Ville, qui servait de précieux repère aux artilleurs, et quelques murs en pierre furent préservés des boulets incendiaires. Les maisons entourant la place furent richement reconstruites en pierre par les différentes corporations. Parmi celles-ci, la maison de la corporation des Brasseurs abrite aujourd’hui le Musée des Brasseurs.

  • La Révolution française ruina à nouveau la place. Les premières photos de la Grand-Place montrent une place sans statutes et sans dorures. Tout a disparu au xviiie siècle. Les façades actuelles sont le résultat d’une grande campagne de restauration de la fin du xixe siècle. Aucune autre ville dans ce pays n’a détruit autant de son passé (comme le voûtement de la Senne), mais aucune ville n’a jamais non plus autant investi dans la remise en valeur de sa place centrale.

  • Les façades 19e de la place actuelle ne sont pas toujours le reflet exact des constructions d’après 1695. Parfois, les restaurateurs manquent d’informations comme pour le « Roi d’Espagne ». Parfois, l’original ne correspond plus aux idées ni aux besoins du XIXè siècle.. Il en est ainsi par exemple de la maison de « l’Etoile » à gauche de l’Hôtel de Ville. Le bâtiment est d’abord rasé pour permettre un élargissement de la rue. Puis, il est reconstruit avec un rez-de-chaussée en colonnade avec une galerie piétonne. La « Maison du Roi » est un pastiche du xixe siècle. Le bâtiment ancien avait connu une histoire mouvementée et était en mauvais état. Au xviie siècle, l’archiduchesse Isabelle l’a fait décorer d’une dédicace à Notre-Dame de la Paix ce qui ne plait pas trop aux restaurateurs libéraux du xixe siècle. Par conséquent, on remplace le bâtiment ancien par un nouveau où tous les éléments décoratifs religieux sont remplacés par des éléments politiques.

  • Très belles photos à faire sur la place puis continuation pour le quartier chic et bohème du Sablon, en parcourant des rues aux façades colorées. Visite de la très belle église de Notre-Dame-du-Sablon, édifiée depuis le XVIIè siècle. L’édifice religieux est surtout remarquable pour abriter la nécropole de la famille prince Thurn und Taxis et expose des cénotaphes en marbre sculpté.

  • Le quartier du Sablon est un haut lieu des antiquaires avec de nombreuses galeries plus intéressantes les unes que les autres. C’est aussi un quartier dévolu aux gourmands et aux gourmets : on trouve ici de nombreux artisans chocolatiers et confiseurs parmi les plus célèbres de la capitale (Neuman, Marcolini et d’autres..)  Un arrêt gourmandise dans une boutique de chocolat sera une étape incontournable. En face de l’église se trouve un très joli parc public où l’on goûtera une petite pause avec la fraîcheur des fontaines.

  • Considéré comme l’un des petits bijoux architecturaux de centre de Bruxelles, le jardin fleuri de style néo-renaissance flamande du Square du Petit Sablon fut aménagé vers 1890 le long du tracé de la rue de la Régence. Dans ce musée en plein air, les différentes corporations bruxelloises sont représentées par 48 statuettes en bronze. Les statues ornant le fond du jardin illustrent le 16ème siècle belge à travers ses grands humanistes, Mercator, Abraham Ortélius, Louis Van Bodeghem, Rombaud Dodonée et d’autres encore, elles sont au nombre de 10. Au centre, afin de symboliser la lutte contre la tyrannie espagnole au 16ème siècle, on retrouve les statues des comtes d’Egmont et de Hornes.

  • Continuation de la balade en arrivant jusque devant le Palais Royal (ne se visite pas) qui est le siège de la royauté belge mais où le roi ne réside pas.Retour à l’hôtel dans l’après-midi pour se détendre après une bonne marche dans la ville et temps libre.

  • Pour les amateurs/trices de shopping, les célèbres galeries Royales Saint Hubert  et Galerie de la Reine couvertes en verre de style Belle Epoque (monument historique du XIXème siècle) sont à quelques pas de l’hôtel.

  • Le soir nous vous retrouvons pour l’apéritif. Située à deux pas de l’hôtel, nous vous emmenons dans la célèbre Rue des Bouchers très animée et le rendez-vous gastronomique incontournable de la capitale.

  • Diner à la fameuse brasserie Chez Léon où vous goûterez les spécialités bruxelloises.  

Jour 5 – mercredi 22 juillet

Itinéraire : Bruxelles – Atomium – Musée Magritte

Programme :

  • Petit-déjeuner à l’hôtel puis transfert dans le quartier de Laeken sur le plateau du Heysel et visite du célèbre Atomium, un des monuments emblématiques de Bruxelles.

  • Construit à l’occasion de l’Exposition universelle de 1958, l’Atomium représente la maille conventionnelle du cristal de fer (structure cubique centrée) agrandie 165 milliards de fois. Imaginé par l’ingénieur André Waterkeyn et érigé par les architectes André et Jean Polak. Il est devenu, au même titre que le Manneken Pis  (que l’on aura pu voir lors de la balade à pied entre la Grand Place et le quartier du Sablon) et la Grand Place, un symbole de la capitale de la Belgique.

  • Symboliquement, l’Atomium incarne l’audace d’une époque qui a voulu confronter le destin de l’Humanité avec les découvertes scientifiques.

  • Visite de l’intérieur du monument. Des tapis roulants relient les sphères représentant les atomes. Depuis le faîte et du dernier atome la vue panoramique imprenable sur la ville s’offre à vous.

  • Déjeuner en ville. L’après-midi, visite de l’extraordinaire Musée Magritte qui retrace l’œuvre majeure du plus grand peintre belge, figure emblématique des surréalistes.

  • Le musée expose l’œuvre du peintre depuis ces débuts et permet d’approcher son talent avant qu’il ne devienne une figure de proue du surréalisme, avec son ami le peintre espagnol Salvador Dali.

  • Retour à l’hôtel en fin d’après-midi et temps libre. Le soir apéritif sur la Grand Place pour admirer la lumière déclinante se refléter sur les carreaux des fenêtres des demeures de la place.

  • Diner dans une brasserie voisine, nuit à l’hôtel.

Jour 6 – jeudi 23 juillet

Itinéraire : Bruxelles – Ottignies-Louvain – Musée Hergé – Bruxelles – Genève 

Programme :

  • Petit-déjeuner à l’hôtel et journée libre qui permettra aux participant(e)s de profiter pleinement de leur séjour dans cette ville si attachante avec des visites correspondant aux goûts de chacun et chacune.

  • Les amateurs-trices de shopping qui n’auront pas eu assez de temps durant les fins d’après-midi libre pour donner libre cours à la découverte des boutiques du centre-ville.

  • Les amateurs-trices de musique pourront visiter le splendide Musée des Instruments de Musique (voisin du Musée Magritte) qui expose toutes les variations des instruments de musique parmi les plus anciens. Un musée réputé dans le monde entier.

  • Pour les fans de Tintin, nous vous emmenons (excursion en option) au très intéressant Musée Hergé situé à Ottignies – Louvain que l’on rejoint en train (20km) depuis la gare centrale.

  • Retour à Bruxelles dans l’après-midi (dépose des bagages à la réception de l’hôtel avant midi). Transfert à la gare à 17h30. Départ du train pour l’aéroport à 18h. Départ du vol de ligne Brussels Airlines à 20h40. Arrivée à Genève à 21h55.

Pin It on Pinterest

Partagez avec vos amis!